Préserver notre modèle social et notre système de santé

L’excellence de notre modèle social et de notre système de Santé, voulue par Nos Princes, ne va pas de soi. La priorité doit être centrée sur la solidarité avec nos familles, nos ainés et les plus fragiles d’entre-nous et pas sur une obsession des aspects comptables (particulièrement dans un budget en excédent) qui pourrait aboutir à une régression, inacceptable pour Primo!. Primo ! reste très attaché à l’équilibre des comptes publics, dans le cadre des politiques publiques.

Devant plus de cent adhérents de toutes générations, les référents du PEP (Marie-Noëlle Gibelli-Poulain, Thomas Brezzo, Christophe Robino, Georges Faivre et Brigitte Boccone Pages), après avoir salué l’action de Stéphane VALERI au service du social et de la santé ont présenté les premières propositions du programme de Primo! consacré à ces sujets.

Priorité à « l’Humain » : l’esprit de solidarité et la Santé des Monégasques ne se négocient pas

La part du Social est proche des 8% du budget de l’État, montant entièrement justifié par les efforts nécessaires pour préserver notre modèle social et maintenir l’excellence de notre système de soins. Alors que certains se félicitent de multiplier les économies, Primo! rappelle que l’esprit de solidarité et la Santé des Monégasques ne se négocient pas. Nous demandons que chacun puisse obtenir une réponse adaptée à ses besoins, car à Monaco, nous avons la taille et les moyens d’apporter cette réponse en faisant du sur-mesure.

Tout en reconnaissant la qualité de ces dimensions en Principauté, les référents ont proposé une série de mesures pour les renforcer et mieux tenir compte de l’évolution de la situation sanitaire et sociale du Pays.

Poursuivre notre effort pour une filière gériatrique à la hauteur des enjeux

Monaco est confronté au vieillissement de sa population et donc à l’augmentation de son niveau de dépendance des personnes les plus âgées. Pour faire face à ce défi, a été ouverte en 2010 la Maison de Retraite A Qietüdine (70 chambres individuelles), en 2013 le Centre Rainier III (210 chambres individuelles). A présent, il faut poursuivre les efforts avec l’achèvement du Cap Fleuri 2 (80 chambres individuelles) puis la reconstruction et l’agrandissement du Cap Fleuri 1, avec 130 chambres individuelles. Monaco disposera, à l’issue de ces travaux, de 130 chambres supplémentaires pour absorber les listes d’attente. Les élus de Primo ! veilleront lors des débats budgétaires à ce que ces réalisations soient financées de manière prioritaire, sans concessions sur leur niveau de qualité.

En parallèle, il faut accompagner les dirigeants de la Fondation Otto dans leur volonté de créer plusieurs dizaines de chambres semi-médicalisées au sein de la Résidence Jean Giaume, qui permettront de faire face aux nouvelles demandes.

Mieux informer en ligne : Info-Santé.mc

Dans le cadre de la modernisation et de la mise en place en cours d’une Administration numérique plus proche des utilisateurs, le PEP propose la mise en place d’un mini-site internet qui rassemblera toutes les informations nécessaires (conseils de santé publique, alertes sanitaires, contacts, médecins et pharmacies de garde, présentation de tous les acteurs du Pôle Santé, actualité, campagnes de prévention, liens et informations croisées avec les sites internet du CHPG et autres).

Mieux accueillir chacun par un contact humain de qualité

Les référents prennent acte des nombreux efforts qui ont été entrepris pour mieux accueillir les personnes en quête d’information ou de prise en charge. Ces efforts doivent être prolongées.

A terme, avec la réalisation demandée lors du PEP Fonction Publique d’un « Pavillon du Service Public », l’accueil en un point unique sera possible. Sans attendre les délais de réalisation, il est demandé de renforcer les moyens techniques et humains de la Direction de l’Action Sociale, qui bénéficiera bientôt de nouveaux locaux centralisés à Fontvieille. Il est proposé de créer deux postes dédiés à l’accueil et à l’accompagnement des aînés et des personnes les plus fragiles, en particulier pour leurs démarches administratives.

Renforcer les moyens du Centre de Coordination Gérontologique de Monaco (CCGM)

Afin d’améliorer le traitement des demandes de nos aînés, il est proposé de renforcer les moyens techniques et humains du CCGM, notamment par la création d’un deuxième poste de médecin. Cela permettra d’évaluer le besoin de dépendance et de d’assurer le versement de la Prestation Autonomie, dans des délais qui doivent demeurer raisonnables.

Lancer une Journée de la Solidarité

La Solidarité est inscrite dans l’ADN de Monaco, au travers d’un très grand nombre d’initiatives, d’associations et du maillage de services publics efficaces. Pour valoriser leur action auprès de la population, susciter des vocations, permettre la rencontre d’acteurs parfois isolés dans l’accomplissement de leurs missions, Primo ! propose que le Gouvernement organise une Journée de la Solidarité, réunissant en un même lieu toutes les associations et les acteurs concernés, en lien avec le Conseil National. Chaque année, une thématique mettra l’accent sur un mode de solidarité particulièrement remarquable ou une thématique qui nécessite la mobilisation d’énergies.

Renforcer l’action en faveur des personnes en situation précaire ou victimes de violences, en particulier domestiques.

  • L’AVIP (association d’aide aux victimes d’infraction pénale) doit pouvoir renforcer ses actions, en disposant enfin d’un local, d’un permanent et de moyens matériels élargis pour mieux répondre aux demandes et besoins des personnes victimes de violence.
  • En parallèle, Priorité Monaco propose la création de la CIVIM : Commission d’Indemnisation des Victimes d’Infractions Pénales de Monaco. Il s’agit d’aider les victimes concernées à faire valoir leur droit à être indemnisés de manière plus efficace.
  • Enfin, Primo ! demande la création d’un poste de TIFS (technicien d’Intervention Sociale et Familiale) pour accompagner les jeunes mamans en difficulté. Pour l’instant, il est fait appel à des organismes privés alors que des profils correspondent au poste chez des Monégasques.

Consolider la politique de prévention.

La politique de prévention est efficace et a été renforcée depuis ces dernières années à Monaco : Cancers du sein, de l’utérus ou colorectal, ostéoporose. Cependant les efforts doivent se prolonger autour de certains facteurs de risque (tabac, alcool, exposition au soleil, diverses pathologies et risques liés à la pollution). Des partenariats peuvent être envisagés avec certains professionnels et l’IFSI.

Reconnaître les addictions comme une Grande Cause de Santé Publique

Les comportements addictifs (de toutes sortes) touchent de trop nombreuses personnes de tous âges à Monaco. Primo ! propose d’impliquer la communauté médicale et éducative dans la définition d’une politique de prévention, de dépistage et de traitement des comportements addictifs.

Rendre les carrières au CHPG encore plus attractives pour les nationaux

Le Centre Hospitalier Princesse Grace offre des capacités de carrières qui devraient pouvoir attirer de jeunes Monégasques. Une sensibilisation pourra être organisée en classes secondaires lors d’Agora des Métiers et de visites avec des professionnels sur place au CHPG et par la Commission d’Insertion des Diplômés, lors la rencontre organisée entre des professionnels de métiers porteurs d’emplois et l’ensemble des élèves de Terminale.

Maintenir une politique d’excellence des soins au CHPG

Lors de la période de transition qui va se prolonger jusqu’à la livraison des premières tranches du Nouvel Hôpital, le CHPG doit maintenir la qualité de son offre de soins. Primo ! demande que soit sanctuarisée l’enveloppe de maintien à niveau des bâtiments et des plateaux techniques.

Primo! propose qu’en lien avec l’Ordre des Médecins, certaines « médecines douces » soient mieux intégrées dans l’offre de soins (hypnose, homéopathie, techniques de psychomotricité…)

Améliorer les soins de la fin de vie

Grâce au transfert de certaines consultations depuis le CHPG vers le Bloc C des Tamaris, de meilleures conditions d’accueil sont déjà disponibles pour tous les patients. Bientôt, par l’espace libéré ainsi dans le bâtiment du CHPG, sera créé un service de lits fixes de soins palliatifs, pour améliorer les conditions de prise en charge de la fin de vie (en complément des équipes mobiles actuelles) ainsi qu’un nouveau service plus vaste et plus moderne de dialyse.

Rappelons que la décision d’utiliser ce Bloc C, qui offrait de mauvaises conditions pour d’éventuels logements domaniaux car situé en pleine zone de travaux (alors qu’il est parfaitement adapté aux consultations en milieu fermé) vient de faire l’objet d’attaques personnelles de Jean-Louis Grinda dans le cadre de la campagne électorale à l’encontre de Stéphane VALERI.

Social & Santé : Pourquoi voter Priorité Monaco.

La liste Priorité Monaco est la liste la mieux à même de préserver et de faire avancer notre modèle social et l’excellence de notre système de soins. Sur le plan de la maîtrise de ces univers et de la mise en place de stratégies d’action, la légitimité de Stéphane VALERI, Président du Mouvement est incontestable, épaulée par des acteurs reconnus du monde social et/ou médical au sein des dirigeants du Mouvement. Sur le plan politique, Priorité Monaco, c’est la garantie d’un Conseil national fort, qui saura faire valoir les intérêts des Monégasques en matière sanitaire et sociale avec efficacité et autorité en face du Gouvernement.

l’esprit de solidarité et la Santé des Monégasques ne se négocient pas

On se dit tout