Jeunes et Monégasques (JEM) : Le plan d’actions approuvé pour libérer les énergies de la Jeunesse Monégasque

La deuxième réunion « PEP’s » consacrée au thème « La Jeunesse et l’Insertion Professionnelle » s’est tenue ce Mercredi 25 octobre, avec pour objectif d’échanger avec les adhérents et de valider avec eux les orientations du groupe de travail, avant l’écriture du programme. Une approbation sur toute la ligne, avec de nombreuses contributions et témoignages pour enrichir notre réflexion.

Plus de 120 adhérents, de toutes générations et bien sur de très nombreux jeunes Monégasques, sont venus débattre du plan « JEM » d’actions en cours d’écriture. JEM pour « Jeunes et Monégasques », dont toutes les difficultés pour s’épanouir à Monaco ont été évoqués. Autour de Stéphane VALERI qui a ouvert les débats avec ces mots « Certains parlent de la Jeunesse, nous, nous lui donnons la parole et des responsabilités« , les trois référents concernés (Marine GRISOUL, Marc MOUROU et Florian VALERI et Romain Fondacaro Ginepro jeune membre de l’équipe Primo! ont échangé avec une salle attentive et réactive.

Parmi les thématiques évoquées, citons :

  • La petite enfance et l’accompagnement des parents
  • La sensibilisation aux phénomènes d’addiction
  • L’orientation post-Bac, y compris métiers de demain et métiers d’art
  • L’accompagnement des jeunes durant leurs études, y compris loin de Monaco
  • L’insertion professionnelle dans le Privé, les grandes sociétés comme la SBM, la Fonction Publique…
  • Le soutien aux jeunes porteurs de Projets
  • Le développement des jeunes entreprises confrontés à des obstacles parfois handicapants (locaux, formalités)
  • L’accès aux activités culturelles et sportives

Les échanges ont été nourris dans un climat de grande convivialité et même parfois d’émotion à l’évocation des difficulté de nos jeunes et de leurs parents. Les premiers volets du Plan JEM ont été adoptés par les adhérents présents. Extraits :

Bourse : +50%

« Peut-on sérieusement, pour un jeune, vivre et faire ses études avec moins de dix euros par jour? » a précisé Stéphane VALERI en présentant le premier volet du plan JEM qui prévoit une augmentation de 50% du budget consacré aux bourses pour les jeunes étudiants Monégasques. « Le coût pour le budget est insignifiant, les bourses représentant actuellement à peine 2/1000 du budget. Il correspond à peine au financement de certains événements en Principauté. Notre jeunesse mérite largement qu’on y consacre ces moyens« .

Insertion : retour gagnant

Qu’il s’agisse du privé ou du public, le retour au Pays après les études est toujours une épreuve. Primo! s’engage à accompagner les jeunes dans leur projet d’insertion, en augmentant, par exemple, les moyens de la Commission d’Insertion des Jeunes Diplômés ». Par ailleurs, un projet de plateforme communautaire d’opportunités et d’échanges d’expérience permettra le mise en relation avec les services compétents et jobs cibles. Les nouvelles technologies sont au coeur de la démarche.

JEM+ : Toute l’année, et jusqu’à 25 ans

Le principe du Pass’ Sport Culture, largement diffusé par les équipes de la Direction de l’Éducation est une excellente initiative dans son champ d’action actuelle. Le PEP Jeunesse propose de le survitaminer au profit de tous les jeunes jusqu’à 25 ans, sous le nom JEM+ (jeunes et Monégasques)  et le rendant disponible pour l’accès à toutes les activités de divertissement culturel et sportives adhérentes, et ce toute l’année.

In the Mood’s !

La fermeture du Mood’s, lieu incontournable de musique live et de convivialité est l’une des raisons (avec le non remplacement équivalent du Cinema du Sporting) qui aura conduit la jeunesse Monégasque à parfois délaisser la Principauté pour se divertir. Le PEP Jeunesse demande que la SBM assure sa dimension « d’acteur culturel de service public » en ouvrant à nouveau le Mood’s. La réflexion est étendue à toutes les initiatives qui permettront à la Principauté de redevenir attractive pour ses jeunes. Un jury de jeunes assurera la programmation d’un grand concert annuel doté d’un budget conséquent.

MC Boost : Soutenir les Porteurs de Projets

Le projet « MC BOOST » est une mesure phare destinée à soutenir tous les entrepreneurs et porteurs de projet. Étudié par le PEP Jeunesse il s’étend à tous les entrepreneurs de Monaco .

MC BOOST, c’est, entre autres

  • un guichet unique chargé de faciliter dans tous les domaines (locaux, centralisation de mesures existantes disparates, formalités, accompagnement, partage d’expérience avec d’autres porteurs de projets…) l’épanouissement des projets des jeunes en cours d’installation.
  • la suspension des brutales augmentations de loyers pour les commerces et les bureaux, afin de maintenir des locaux à prix abordables, en particulier pour les jeunes entrepreneurs.
  • la suppression de la limitation à deux ans de la domiciliation d’activités professionnels
  • la mise en place d’un Business Center Domanial réservé aux Nationaux.

Le plan JEM a été largement adopté et applaudi par les adhérents présents. Ils ont demandé au PEP Jeunesse  d’approfondir ces premières mesures qui seront seront complétées lors de la présentation du Programme. Des contributions peuvent toujours être transmises au groupe de travail, sur nos pages facebook  @PrimoMonaco ou en nous adressant un mail :  peps@primo-monaco.org

 

1 Comment

  • Cicero bernard
    Publié 27 octobre 2017 15 h 25 min 0Likes

    Bonjour , n’ayant Reçu aucune réponse au sujet de mon message du 26 courant , concernant le fait que , le magasin Carrefour vend des produits halals, Casheer , et je n’y vois pas d’inconvénients-, , je réitère donc ma question , devons nous accepter, dans notre pays Chrétien Catholique la vente , dans ce même magasin , de produits tels que les yaourts à la grecque Yaos sur lesquels on voit des églises grecque , antiques, où les croix sont effacées volontairement pour ne pas froisser !!!! ?? J’ai signalé ce fait à la Direction de Carrefour, la représentante , m’a répondue Qu’elle n’y était pour rien et qu’elle transmettrait ….. sans effets toujours !!!
    Merci de me répondre !

On se dit tout