Faisons, pour tous, rayonner notre Culture et valorisons notre Patrimoine

Le 15 novembre, salle comble au Théâtre des Muses qui fut l’écrin parfait pour le point d’orgue de nos douze PEP’s, sur le thème « Culture et Patrimoine ». Sur scène : Daniel BOERI, Elena ROSSONI-NOTTER, Michelle DITTLOT, Pierre BARDY. « La culture est essentielle pour un peuple, c’est un élément fondamental de son identité » a souligné en introduction Stéphane VALERI, rappelant qu’il était en 2003 à l’origine de la création de la Commission de la Culture et du Patrimoine (présidée alors par Michelle DITTLOT, et, dans cette mandature, par Daniel BOERI).

Préservons les trésors de notre Patrimoine

Cette identité est, pour beaucoup de Monégasques, menacée par la disparition d’une partie du patrimoine du Pays, en particulier immobilier, avec (par exemple) la disparition récente du Sporting d’Hiver ou du Palais de la Plage. Il est grand temps de préserver les constructions remarquables qui demeurent. Primo! y veillera.

  • Pour prolonger la récente Loi sur le Patrimoine, Primo! demande la publication de la liste des lieux remarquables tels qu’elle a été établie par le Gouvernement.
  • Pour tous les nouveaux chantiers, Primo! demande que soit systématisé le recours à des fouilles archéologiques préventives pour préserver d’éventuels vestiges avant autorisation de construction.
  • Par ailleurs notre patrimoine immatériel doit être préservé et valorisé en lien avec la Mairie et les associations : Fêtes et traditions, spécialités culinaires, enseignement du Monégasque…

Sensibilisons à la culture dès l’École !

La sensibilisation à la culture doit intervenir dès le plus jeune âge et tout au long de la scolarité. Priorité Monaco propose les mesures suivantes :

  • Développer davantage l’enseignement de notre histoire et de notre langue
  • Étendre le Pass’SPort Culture jusqu’à l’âge de 25 ans, tout au long de l’année, avec tarifs préférentiels jusqu’à la gratuité en lien avec toutes les manifestations et lieux culturels financés par l’État.
  • Mieux sensibiliser les équipes pédagogiques et mieux valoriser, pour les élèves qui manifestent des aptitudes réelles, les filières culturelles, artistiques ou musicales, trop souvent considérées comme parents pauvres dans les propositions d’orientation.

Révélons un nouveau lieu emblématique : Le Fort des Arts et de la Culture de Monaco (FAC Monaco)

Priorité Monaco propose de faire du Fort Masséna (ex France-Télécom, à la Tête de Chien, lieu récemment acquis par le Gouvernement sans projet précis de réutilisation) un nouveau lieu emblématique de l’Art et de la Culture Monégasques. rappelons que ce lieu, situé sur le territoire français, ne pourra en tout état de cause pas abriter d’activités économiques.

Le Fort des Arts et de la Culture de Monaco (FAC) deviendrait un lieu emblématique permettant :

  • D’utiliser des ateliers et lieux de répétitions pour les associations qui souffrent de l’impossibilité de réserver des salles à Monaco.
  • De réaliser des événements culturels et artistiques
  • D’héberger des ateliers d’artistes Monégasques et des chercheurs, en lien avec les écoles et les associations.
  • D’offrir des lieux de stockage pour héberger une partie des réserves des différents Musées et les rendre accessibles au grand public lors d’événements et expositions.

Soutenons activement les artistes et les associations culturelles

Actuellement, des dispositifs de comptabilité publique empêchent une association culturelle de financer un projet qui le mérite au-delà de trois ans tous les cinq ans ! Cette aberration technocratique est contraire à l’esprit même du concept de « subvention » et constitue un obstacle à tout projet de long terme. Primo propose, évidemment de supprimer ces freins, et de faire adopter une politique de financement réellement ambitieuse, au profit d’initiatives qui font honneur, toute l’année, au développement de la culture à Monaco.

Par ailleurs, pour soutenir activement une culture qui profite à tous, et sous toutes ses formes à Monaco, Primo! propose de mettre en place les mesures suivantes :

  • Développer une plateforme numérique pilotée par la Direction des Affaires Culturelles, à la fois outil d’information, agenda, moyen de promotion, et annuaire de tous les acteurs (artistes, entités, écoles, lieux culturels…)
  • Systématiser les tarifs promotionnels, lors des événements des grandes entités culturelles, pour les rendre accessibles au plus grand nombre (au-delà des tarifs liés à l’utilisation du Pass’Sport Culture)
  • Remettre à niveau, sans logique purement comptable, certains équipements culturels, comme le Théâtre Princesse Grace.
  • Adopter une vraie logique « stratégique » d’animation culturelle, en collaboration avec les grandes entités et la SBM, pour que Monaco (re)devienne un phare attractif, aussi bien pour notre population que pour les visiteurs de la Principauté : Musique live, Festivals, Fêtes…

Redonnons à Monaco un Cinema digne de notre Pays.

Depuis la fermeture du cinéma du Sporting, dont la loi de désaffectation a été votée par la majorité Fresko-Nouvion sans aucune contrepartie, Monaco est notoirement sous-équipé, alors que toutes les grandes villes disposent de multiplex attractifs.

Priorité Monaco demande la conception et l’intégration d’un cinema multiplex de dernière génération dans l’opération de restructuration du Centre Commercial de Fontvieille. Dans l’intervalle de temps, l’exploitant du Cinema des Beaux-Arts (Théâtre Princesse Grace) doit être accompagné pour maintenir l’offre actuelle (dont l’Open Air Cinema du Rocher). Par la suite, les salles actuelles pourront être dédiées au cinema d’auteur, à la création.

Notre culture et son rayonnement font partie intégrante de notre identité, que la liste entière Priorité Monaco aura toujours à coeur de protéger.

On se dit tout