Campagne électorale 2018 : « Pour une information impartiale et juste»

Dans son édition de samedi 18 novembre 2017, Monaco Matin a publié un article en pleine page, avec en appel de une « le prince met José Badia à l’écart ». Communiqué du Mouvement Priorité Monaco.

Priorité Monaco s’inquiète du traitement de l’information tel qu’il est pratiqué par le seul quotidien de la Principauté, largement soutenu par les fonds publics. Ce monopole devrait, d’autant plus, l’obliger à délivrer une information impartiale et juste. L’article de ce matin constitue un dérapage grave qui contrevient aux règles élémentaires du traitement journalistique.

Sur le fond, José Badia se réjouit que l’Ordonnance Souveraine citée, simple ajustement protocolaire levant l’ambiguïté entre « ministre » et « candidat », lui permette d’exercer en toute liberté son droit à l’expression dans le cadre de la campagne électorale. Rappelons que ce simple retrait d’un titre honorifique est un « non-événement », Monsieur Badia n’étant plus membre de l’exécutif depuis son départ à la retraite. Il n’est donc en rien « mis à l’écart » !

Sur la forme, la place considérable accordée à ce micro-épisode protocolaire, le choix d’une photo à l’expression volontairement grave et de taille démesurée, ainsi que le sous-entendu implicite d’un titre de une évidemment choisi pour nuire à l’intéressé, sont l’expression d’une insinuation malveillante et d’une atteinte grave à l’image de José Badia, grand serviteur du Pays aux états de services irréprochables. Ce traitement est, en effet, d’ordinaire utilisé dans les cas de limogeage ou dans les mises en examen.

À travers José Badia, c’est évidemment Stéphane Valeri et tout le Mouvement Priorité Monaco (cités dans l’article) qui sont visés dans le cadre de la campagne électorale.

Cet épisode vient s’ajouter à un déséquilibre patent dans la couverture de la campagne. Alors que notre Mouvement compte plus de 850 Monégasques adhérents, qu’ils ont en grand nombre participé à douze réunions d’écoute et de proposition publiques, Monaco Matin n’en aura couvert factuellement qu’une seule, en sous-estimant le nombre de participants. La question n’est pas « comptable », mais révèle la non restitution de l’impact grandissant de Priorité Monaco auprès de la population.

Rappelons que dans ses propositions, Priorité Monaco en appelle à une information libre et indépendante de l’exécutif, au travers d’une nouvelle télévision indépendante. C’est donc avec conviction que le Mouvement défend la liberté de la presse et apporte son soutien à tous les journalistes de la Principauté dont la probité n’est pas mise en cause. Il s’agit, dans l’article évoqué ici, d’un choix assumé de la hiérarchie, à Monaco.

Nos compatriotes ne sont pas dupes. Priorité Monaco remercie d’ailleurs tous les Monégasques qui se sont exprimés depuis la parution de l’article, en soutenant l’intéressé et notre Mouvement.

Nb: José Badia s’exprimera auprès des Monégasques le mercredi 22 novembre, Espace Léo Ferré, à l’occasion de la présentation de la Liste Entière de Priorité Monaco. 

2 Comments

  • René
    Publié 18 novembre 2017 20 h 06 min 1Likes

    Bonjour et bravo pour ce mouvement populaire et non populiste . La victoire est quasi acquise reste le plus dur à mettre en œuvre un programme juste et équilibré mais dont le gouvernement peut seul avaliser ….
    Vous fetez l’an prochain vos 30 ans de vie politique mais tant de choses sont à réaliser tant notre dépendance envers le pays voisin est grandissant voire une quasi emprise à tous les niveaux…. Vive Monaco

  • raimbert
    Publié 19 novembre 2017 8 h 54 min 0Likes

    c’est bien de mettre les choses au point !!!! bravo !!

On se dit tout